Qu'est-ce que le développement durable ?

Le concept du développement durable a vu le jour dans les années 70. Aujourd'hui, le terme est utilisé presque à tort et à travers. En vérité, qu'est-ce que le développement durable ?

Définition du développement durable

Le développement durable est un modèle économique conciliant progrès économique, social et préservation environnementale. Il a été créé pour limiter l'impact de l'activité des hommes sur la planète. C'est une nouvelle vision transformant le mode de développement de chaque pays. On en parle partout, pour inciter les gens à trier ses déchets, pour vendre des voitures électriques, ou vanter les mérites d'un produit de beauté. Le développement durable est devenu presque un outil marketing. La notion de développement durable à la fin des années 80 était une solution pour faire faire à une situation menaçante : la destruction de l'environnement. Il implique une chaîne d'acteurs.

Au niveau mondial, à part les gouvernements, il concerne également les organismes rattachés à l'ONU, à savoir le FMI, la banque mondiale, le PNUD, le WWF, Greenpeace, etc. Au niveau national, il est mis en œuvre par les administrations et collectivités territoriales. Les chercheurs sont aussi des parties prenantes dans le processus. Le développement durable rassemble tous les acteurs du développement afin de mieux influencer les décisions politiques et les stratégies de développement de chaque pays.

Fondements et principes du développement durable

Le développement durable repose sur 3 piliers principaux :

  • Efficacité économique : assurer la gestion des ressources sans porter préjudice à l'environnement et à l'humanité
  • Équité sociale : réduction des inégalités et satisfaction de tous les besoins fondamentaux de l'humanité en matière de logement, alimentation, santé et éducation.
  • Qualité environnementale : préservation à long terme des ressources naturelles par le respect de l'équilibre écologique.


Le développement durable fonctionne selon les principes suivants :

  • Solidarité : répartir équitablement les ressources de la terre et économiser les matières premières pour les générations futures.
  • Précaution : privilégier les décisions permettant d'éviter les catastrophes et les risques environnementaux. Par exemple, limiter les émissions de gaz carbonique pour apaiser le changement climatique.
  • Inclusive : participation de chaque individu et profession
  • Responsabilité : chacun est responsable de ses actes et doit réparer ses dégâts lui-même.


Les effets du développement durable

Le développement durable a influencé en premier lieu le secteur du transport. Dans les industries automobiles, les recherches se sont orientées vers l'économie d'énergie et la lutte antipollution. Le français Renault a lancé sa toute première voiture électrique en 2012. Nommé Zoé, celle-ci a tourné avec une motorisation 100 % électriques. Selon les perspectives, d'ici 2020, les voitures non polluantes regroupant les électriques et les hybrides vont représenter 16 % de la part de marché mondial de l'automobile.

Le développement durable est allé jusqu'à modifier la façon de consommation d'eau de chaque pays. Les entreprises de traitement d'eaux usées se sont multipliées au même titre que les inventions en la matière. Aujourd'hui, la France détient l'une des technologies d'aquatraitement les plus avancées au monde. Elles sont largement répandues dans les entreprises de valorisation aquatique françaises comme SUEZ, ou AES SA. Fondée par l'écologiste Mohamed Ayachi Ajroudi, en 2003 cette dernière se présente même comme le leader européen de la méthanisation et de la revalorisation de boues.

Nos articles

Comment sensibiliser au développement durable ?

On entend par développement durable une notion qui définit la transition et le changement dont la planète et tous ses habitants ont besoin afin...

Les trois piliers du développement durable

Le développement durable est une nouvelle approche qui a pour intérêt de viser à l'assurance de la pérennité sociale, de l'écologie et de l'économie....